Accueil - Eco Score : un outil de traçabilité d’un produit alimentaire

Eco Score : un outil de traçabilité d’un produit alimentaire

Article Eco Score

L’Eco Score est le premier indicateur mesurant l’impact environnemental des produits alimentaires. Il est né à l’initiative d’un collectif indépendant (Yuka, Open Food Facts..). Il fait partie des mesures de la Loi de l’économie circulaire. Il se matérialise par un indicateur visuel. Cet outil de traçabilité est conçu pour évaluer l’impact écologique d’un produit alimentaire.

Définition de l’Eco Score

L’Eco Score est modélisé par un outil d’information visuel (logo) sur le produit. Cet outil est une aide à la décision pour les consommateurs. Il prend en compte les paramètres suivants :

  • la provenance du produit
  • les modes de production
  • le transport du produit
  • l’emballage du produit
  • la saisonnalité

Ce système de notation est déjà utilisé dans le secteur alimentaire avec le Nutri-Score. Cet indicateur évalue les valeurs nutritives d’un produit alimentaire. L’Eco Score vient donc en complément de ce premier indicateur pour donner des informations liées à l’impact environnemental. Il se compose de :

  • l’énoncé Eco Score
  • l’échelle allant de A (produits ayant une empreinte environnementale faible) à E (ceux ayant une empreinte forte)
  • le classement des produits en 5 catégories avec un code couleur allant du vert (échelle A) au rouge (échelle E).
Eco Score

L’objectif de l’Eco Score

L’objectif de l’Eco Score est de répondre aux problématiques environnementales qui concerne directement la production alimentaire. Cet outil sert à préserver les ressources déjà existantes, en orientant les consommateurs vers des produits issus de filières respectueuses de l’environnement. Il s’agit notamment de mettre en avant les produits émanant de procédé de production faiblement énergivore et à faible rejets de polluants.
L’évolution des pratiques de l’ensemble des acteurs de la chaine alimentaire (agriculteurs, transformateurs..) par l’orientation de la consommation vers des produits bien notés.

Calcul de l’Eco Score

Le calcul de l’Eco Score prend en compte deux éléments principaux. L’analyse du cycle de vie (ACV), d’une part. Il est mesuré par l’ADEME et l’INRAE. Un système bonus/malus, d’autre part.

L’analyse de Cycle de Vie (ACV)

L’analyse de Cycle de vie est une méthodologie d’évaluation normalisée (ISO 14040). Il sert à évaluer les impacts environnementaux. Cet outil quantifie et recense l’action humaine durant la durée de vie d’un produit alimentaire.

Cette analyse repose sur une double approche :

  • Approche cycle de vie : Cet outil évalue l’impact d’un produit fini sur l’environnement avec sa théorie du “berceau à la tombe”. Cette analyse prend en compte tous les étapes du cycle de vie d’un produit (matière première / fabrication du produit / distribution / utilisation / fin de vie du produit )
  • Approche multicritères : Cette analyse comprend également tous les aspects de l’empreinte écologique tels que les émission de CO², les consommations d’eau et d’énergie.
    A titre d’exemple, il est possible de réduire l’empreinte écologique du procédé de transformation en utilisant un laboratoire de cuisine partagée.

Le système de Bonus / Malus

L’ACV ne peut pas prendre en compte les enjeux environnementaux comme la pollution et l’approvisionnement local. Le système de bonus / malus vient compléter le calcul en élargissant les indicateurs d’évaluation avec 5 critères supplémentaires :

  • Système de production (bonus de + 5 à 20 points)
    Cet indicateur prend en compte les enjeux liés à la biodiversité, l’impact des produits phytosanitaires et écosystème.
  • Origine des produits (bonus de 0 à + 15 points )
    Ce critère n’évalue pas l’origine précise de chaque produit, mais effectue une moyenne des différentes provenances pour évaluer le transport.
  • Politique environnementale (bonus de – 5 à 15 points)
    Ce critère prend en compte l’indice de performance environnementale qui évalue la politique environnementale de chaque pays.
  • Cycle de vie et circularité des emballages (malus de 0 à – 15 points)
    Dans ce point on prend en compte les bonnes pratiques en terme de recyclabilité comme la réduction des déchets plastiques.
  • Espèces menacées (malus de – 10 points)
    Dans ce dernier critère, deux points sont évoqués la déforestation massive et la risque de disparition de certaines espèces (surpêche = épuisement du stock de poissons ).

Score Final

L’Eco Score se base sur l’analyse du cycle de vie et le système de bonus/ malus pour déterminer une note sur 100. Ce score apparaît sous la forme d’une lettre A (vert = positif) à E (rouge = négatif).

Il se calcule en effectuant une addition de tous les indicateurs pour donner l’Eco Score :
Note entre 0 et 100 = ACV + (bonus – malus score)

Eco Score
source : actuenvironnement.com

La méthodologie du calcul de l’Eco Score complète se trouve ici .

Une solution avec une méthode d’actualité

Dans l’esprit de l’Eco Score, une solution existe avec la conserverie artisanale . C’est une méthode de conservation naturelles des denrées alimentaires. La conserverie prône des valeurs plus responsable et durable, qui reviennent dans les habitudes des consommateurs :
– consommation de produits locaux et respect de la saisonnalité des cultures
sourcing matières premières (promouvoir les circuits courts)
– recyclabilité des emballages verre (80%) et métallique (100%)

Eco Score

Coloc’ 2 Chefs vous accompagne

Vous souhaitez lancer votre projet conserverie ? Contactez-nous par mail à contact@coloc2chefs.com ou via le formulaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *